le diocèse en synodele diocèse en synode

Le temps de Pâques

bannière de haut de page

 

Christ est ressuscité !
Il est vraiment ressuscité, alléluia !

La fête de Pâques est la plus importante pour les chrétiens. Elle célèbre la Résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l’élément central de la foi chrétienne.

La fête de Pâques célèbre le passage du Christ Jésus de la mort à la vie et la promesse que ceux qui ont été baptisés dans sa mort ressusciteront avec lui.

Après les horreurs de la Passion et la mise au tombeau, voici le matin de Pâques. La nouvelle se répand. Jésus a disparu ! Et il apparaît d’abord aux femmes qui courent au petit matin pour embaumer son corps, puis à Pierre et Jean, alertés par leurs exclamations.

Jésus n’a pas simplement retrouvé un corps "réanimé" pour vivre comme avant. En ressuscitant, il est différent, autre, vivant d’une vie nouvelle près de Dieu. En même temps, c’est bien lui, Jésus, celui avec qui les apôtres ont vécu.

Croire en la résurrection de Jésus, c’est croire aussi à notre propre vie éternelle, sous une forme encore inconnue, mais en sachant que nous serons toujours nous-mêmes.



Célébrer Pâques... la Joie éclate !

Avec la liturgie splendide de la Vigile pascale s’ouvre la fête de Pâques : « la fête des fêtes, la solennité des solennités » (st Augustin).

Dans la plus sainte des nuits, la flamme du cierge pascal brille en signe de la victoire définitive du Christ sur la mort !

Le lendemain matin, la joie éclate avec la messe solennelle de Pâques où retentit le chant pascal par excellence : Alleluia !

Ce dimanche de la Résurrection célèbre un mystère si important pour notre vie qu’il ne peut se déployer en un seul jour… Aussi la liturgie prolonge-t-elle la fête de Pâques pendant toute une octave : 8 jours qui sont comme « un grand dimanche ».

L’importance du mystère de Pâques est telle dans la vie de l’Église qu’il va se déployer dans la liturgie pendant 50 jours, depuis le dimanche de Pâques en passant par l'Ascension, jusqu’à la Pentecôte, en une « cinquantaine d’allégresse » : c’est le temps pascal.


Retrouver les lectures de la messe de Pâques
sur www.aelf.org


Mieux comprendre le Mystère de la Résurrection


Les traditions de Pâques



L'agneau pascal

La consommation de certains mets pour célébrer le printemps est une tradition séculaire. Le sacrifice de l'agneau était ainsi une tradition pastorale du peuple hébreu, renouvelée lors de l'épisode de l'Exode, lorsque les portes des maisons furent marquées avec du sang d'agneau nouveau-né.
C'est aussi pour le peuple juif une commémoration du sacrifice d'Isaac par Abraham, également fêtée chez les musulmans, par le sacrifice d'un mouton lors de l'Aïd-el-Kebir.

Manger de l'agneau à Pâques est une tradition populaire qui rappelle aux chrétiens le sacrifice de Jésus Christ pour tous les hommes : il est l'Agneau de Dieu, venu prendre sur lui la violence des hommes et ouvrir l'espérance d'un monde d'amour avec Dieu.

Source : Le journal Vivre Pâques

Histoire de la fête de Pâques

À l'origine, Pâque est une grande fête juive. Elle célèbre un événement très important : Dieu, comme il l'avait promis à Moïse, a libéré les Hébreux esclaves en Égypte.
Alors, le premier soir de la Pâque juive, au cours d'un repas, chaque famille revit ce que ses ancêtres ont vécu. On partage un pain en deux en disant : "Voici le pain que nos ancêtres ont mangé en Égypte. Quiconque a faim, qu'il vienne manger, et célébrer la Pâque avec nous..." En buvant aussi quatre coupes de vin durant le repas, on célèbre cette libération.
Le jeudi soir, juste avant son arrestation, Jésus lui aussi a partagé avec ses apôtres le pain et le vin. Il a donné un autre sens à ce geste en disant : "Prenez et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous." Ensuite, il a tendu une coupe de vin : "Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'alliance nouvelle...", celle de Dieu et de tous les hommes.
Dans la nuit de ce jeudi-là, Jésus est arrêté, jugé et condamné à mort. Il est crucifié le vendredi. Mais le premier jour de la semaine selon le calendrier juif, dimanche pour nous, Jésus "passe" de la mort à la vie de Dieu. Il est vivant, Dieu l'a ressuscité.

En souvenir de ce dernier repas, de la mort et de la résurrection de Jésus, les chrétiens revivent cette nouvelle Pâque à chaque messe, et ils la célèbrent comme la plus belle de toutes les fêtes une fois par an.

Source : croire.la-croix.com

Fêtes et temps liturgiques

Bientôt

Il n'y a pas de date d'agenda en lien


Près de chez moi

Vigile pascale

Jésus

Prière

Aller plus loin

vignette

Vous avez dit résurrection...?

 
paques
1944
pâques,résurrection
paques, resurrection, temps liturgique, fete liturgique, foi, catholique, celebrer, prier, dieu, jesus, christ, messie, diocese, orleans
Fêtes et temps liturgiques